La difficile question du tarif

Par thèmes

Par date

La difficile question du tarif

En tant qu’indépendant, vous êtes et serez toujours confronté à cette même question : ‘et vous travaillez à combien de l’heure ?’ Une question à laquelle il est souvent difficile de répondre tant les paramètres sont nombreux. Nous allons toutefois tenter de vous apporter une réponse à cette épineuse question.

La solution pourrait être très simple si nous vivions dans un monde professionnel parfait. Mais c’est loin d’être le cas. En effet, le plus facile serait de déterminer ce que vous souhaitez gagner par an, d’y ajouter les taxes et autres cotisations sociales (comptez 50%) puis de fixer le nombre d’heures que vous désirez travailler sur une année. Il suffit alors de diviser le chiffre obtenu dans le premier calcul par le nombre d’heures et vous aurez votre tarif horaire.

Les obstacles à la simplicité

Nous l’avons dit, nous ne vivons pas dans un monde parfait. Les frais que l’on voudrait fixes ne le sont jamais réellement et vous devrez ainsi jongler avec les factures inattendues et, par exemple, les frais de représentation inhérents à la recherche de nouveaux clients. De plus, il n’est pas toujours possible de calculer un tarif à l’heure. Certaines activités vous imposent de devoir proposer un forfait (tant mieux si celui-ci vous permet de gagner plus par heure que ce que le calcul simple proposé plus haut ne vous offre) ou à la production (le prix unitaire d’un produit ou d’un service multiplié par le nombre de fois qu’il est commandé par votre client). Mais d’autres critères entrent en ligne de compte.

Tenez compte des critères suivants…

Pour déterminer un tarif, il est important de tenir compte de différents critères qui, rassemblés, détermineront votre environnement de travail. Citons, par exemple :

  • Votre expérience vous permet, au fil du temps, de revendiquer un tarif plus élevé. En effet, un travail plus efficace sera gain de temps et de qualité.
  • Votre client peut, lui seul, déterminer son prix maximal. Il sera difficile, alors, de ne pas vous y plier sous peine de le voir se laisser séduire par la concurrence.
  • Votre région d’activité possède, elle aussi, une importance. Des clients se trouvant dans des régions moins favorisées économiquement ne montreront pas les mêmes capacités financières que dans des régions dites prospères.
  • Votre secteur d’activité détermine de facto un tarif de base. Au fil des ans, les professionnels effectuant les mêmes tâches que vous ont établi un tarif qu’il convient le plus souvent d’approcher.
  • Vos services offerts permettent également de ‘jouer’ avec votre tarif. Si vos prestations sont de base, le tarif sera de base, mais si vous offrez des compléments de service, il est possible alors de voir votre tarif à la hausse.

Lorsque vous établissez votre tarif, essayez de vous renseigner sur ce que votre concurrence propose. En effet, proposer un tarif trop bas fera craindre un manque de compétences au client alors qu’un tarif trop haut pourrait être considéré comme de l’arrogance.

keyboard_arrow_up