Les banques lâchent du lest pour les entreprises

Les banques lâchent du lest pour les entreprises

La crise sanitaire que représente le Covid-19 se doublera immanquablement d’une crise économique. Pour limiter les effets de celle-ci, les autorités fédérales, les entités fédérées, la Banque Nationale, Febelfin et les banques sont parvenues un accord pour permettre aux entreprises de traverser la tempête dans les moins mauvaises conditions.

Toutes les entreprises du pays seront peu ou prou touchées par les effets de la crise du coronavirus. Il est donc primordial pour certaines de pouvoir utiliser des leviers simples pour réduire les charges qui pèsent sur elles et ainsi pouvoir sortir de la crise en limitant au maximum les dégâts. Le report de paiement de ses crédits professionnels fait partie de ceux-ci.

De quoi s’agit-il ?

Les banques se sont accordées pour autoriser les professionnels à reporter le remboursement de leurs crédits professionnels pour une période ne pouvant excéder 6 mois. Le principe est simple : la durée de leur crédit sera prolongée, sur demande et dans le respect des conditions que vous retrouverez ci-dessous, de six mois. Attention, il s’agit ici de reporter le remboursement du capital, les intérêts restant dus.

Qui peut prétendre au report de leur remboursement ?

Une première condition est que vous ne soyez pas une entreprise financière. La mesure n’est prise que pour les PME, indépendants ou organisations du secteur non financier. Dont acte. Mais d’autres conditions ont également été établies. Ainsi :

  • Le professionnel devra justifier d’une baisse de chiffre d’affaires, d’une baisse d’activité, du recours au chômage temporaire, voire d’avoir été obligé de mettre son activité en arrêt.
  • Le professionnel doit avoir une activité principalement basée en Belgique.
  • Le professionnel ne doit montrer aucun retard de paiement au 1er février, qu’il s’agisse de ses crédits, des impôts ou des cotisations sociales.
  • Le professionnel doit avoir respecté toutes ses obligations contractuelles liées au crédit et ne pas être en procédure de restructuration.

Quels crédits sont concernés ?

Les demandes de report de remboursement pourront être effectuées pour les crédits de type crédits à remboursement fixes, avances sur caisse et avances à termes fixes. Bien évidemment, votre conseiller au sein de votre banque sera en mesure de vous indiquer si les crédits pour lesquels vous demandez un report font partie de l’accord ou non.

Quand les demandes doivent-elles être introduites ?

Toutes les demandes doivent idéalement être introduites avant le 30 avril et ouvriront un droit au report allant jusqu’au 31 octobre 2020. Si la demande devait être introduite après cette date, le report, lui, serait toujours accordé jusqu’au 31 octobre 2020.

Les demandes de report de crédit doivent être introduites selon les modalités propres à votre banque. N’hésitez pas à prendre contact avec celle-ci via votre personne de contact de confiance. Nous restons bien évidemment à votre entière disposition pour répondre à vos questions concernant cette période de crise.

Photo by Markus Spiske on Unsplash

keyboard_arrow_up