Et pourquoi pas le vélo pour aller bosser ?

Et pourquoi pas le vélo pour aller bosser ?

Souvent considéré comme un loisir, le vélo prend de plus en plus de place comme moyen de locomotion à part entière. Nos villes sont engorgées et la bicyclette apparaît comme un moyen efficace d’éviter de perdre des heures dans les embouteillages. La bonne nouvelle est qu’acquérir un vélo permet même de bénéficier de certains avantages fiscaux tout en profitant de taux avantageux. Cela valait donc la peine de faire le point.

Durant la période de confinement que nous venons de vivre, le vélo est apparu pour beaucoup comme un moyen d’évasion. Mais le déconfinement a de fortes chances de changer la donne et de faire de ce moyen de locomotion un ‘must-have’ dans les mois à venir. Ce n’est d’ailleurs pas pour rien que plusieurs associations de cyclistes actifs dans nos villes plaident d’ores et déjà pour que les pouvoirs publics prennent les mesures nécessaires pour proposer des infrastructures sécurisées. En effet, toutes les enquêtes indiquent que le vélo ne connaît pas le succès qu’il mérite du simple fait que les novices dans cette pratique craignent pour leur sécurité. Ce problème résolu, nous tenons peut-être là une solution supplémentaire pour éviter de retomber dans les affres des heures de pointe étouffantes.

Votre vélo électrique est avantageusement financé

Depuis de nombreuses années, quelle que soit votre banque, vous êtes en mesure d’y bénéficier d’un crédit spécifique pour acheter un vélo électrique. Et c’est une bonne nouvelle, car, on sait également que pour acquérir un vélo électrique de qualité, il faudra débourser un minimum de 2.000 euros et que les prix peuvent s’envoler très rapidement si l’on souhaite en améliorer l’autonomie ou les accessoires dits ‘de confort’. L’autre bonne nouvelle est que les taux d’intérêt sont restés et resteront particulièrement bas. Il n’est, en effet, pas rare de découvrir des taux d’intérêt ne dépassant pas le pour cent. Cela signifie, à titre d’exemple, que si vous souhaitez acheter un vélo électrique d’une valeur de 3.000 euros et amortir celui-ci sur une période de trois ans, il ne vous en coûtera pas plus de 100 euros par mois.

Rappelez-vous également que vous n’êtes pas obligé(e) de contracter ce prêt auprès de votre banque de référence. Et dans ce cadre, il est intéressant de jouer le jeu du comparatif. Si les taux sont relativement semblables et ne constituent pas une différence notable vu l’investissement à effectuer, il peut être intéressant de pouvoir emprunter jusqu’à 120% du prix du vélo électrique ; de quoi avoir un équipement de qualité, mais aussi d’assurer le bien à sa juste valeur.

Enfin, il est également possible de profiter d’avantages qui allégeront la facture. Le premier est de vérifier si votre commune, votre province ou votre Région ne proposent pas des primes pour l’achat des vélos électriques. Selon les cas, ces primes peuvent aller de 50 à plus de 500 euros et sont cumulables. De même, vous pouvez bénéficier d’une indemnité pour vos déplacements domicile-lieu de travail. D’un montant de 24 cents du kilomètre, elle est exonérée fiscalement et socialement et sera calculée sur base d’une déclaration sur l’honneur.

Quid des assurances pour votre vélo électrique

Au vu des statistiques en termes de vol de vélo en Belgique – plus de 35.000 chaque année – il est indispensable de savoir votre vélo électrique correctement assuré. Toutefois, il n’est pas indispensable de se jeter sur la première assurance proposée. En effet, pour une grande partie des cas, votre assurance habitation devrait suffire à obtenir un remboursement de la bicyclette volée. Ce sera le cas si le vol intervient à votre domicile, et ce, même si le vélo était rangé dans un abri de jardin (pour autant que celui-ci soit fermé à clé) ou que le vélo vous soit dérobé dans la rue, le voleur ayant fait preuve de violence pour arriver à ses fins.

À l’inverse, l’assurance habitation ne couvrira pas les frais liés à des dégâts matériels occasionnés au vélo. Une assurance spécifique pour votre vélo pourra ainsi vous aider en cas de dégâts, de vandalisme ou même de vol sur la voie publique sans violence. Ce sera utile, par exemple, si, une fois arrivé au boulot, vous n’avez pas d’autre solution que de laisser le vélo, certes attaché avec un cadenas, sur le trottoir. Notez que ces assurances destinées aux propriétaires de vélos et, a fortiori, de vélos électriques sont le plus souvent assorties de contrat d’assistance. Nous y reviendrons.

Enfin, un vélo électrique est un moyen de locomotion que vous utiliserez dans un environnement occupé par d’autres usagers. Il est donc logique de couvrir cette pratique par une assurance Responsabilité Civile, la fameuse R.C. obligatoire, par exemple, pour toute personne utilisant une voiture. Mais là, les règles diffèrent en fonction du vélo que vous utilisez. En effet, si votre vélo ne permet pas de dépasser les 25 km/h grâce à son assistance électrique, votre RC familiale suffira à couvrir vos déplacements à bicyclette. À l’inverse, si le vélo peut atteindre les 45 km/h, vous devrez obligatoirement souscrire une assurance de type ‘vélomoteur’.

Besoin d’assistance ?

Cela peut paraître idiot, mais il est sans doute plus difficile pour la plupart d’entre nous de réparer le pneu crevé de son vélo que de changer la roue de sa voiture. Sans doute une question d’habitude. Mais, comme lorsque vous roulez avec ladite voiture, vous n‘êtes pas à l’abri d’une crevaison, voire d’une panne du vélo comme la chaîne bloquée par le moteur d’assistance. Dans ce cas, il est souvent utile de pouvoir faire appel à un dépanneur, que ce soit pour réparer le vélo sur place ou pour le ramener à votre domicile. Là encore, les assureurs ont des offres intéressantes, parfois comprises dans une police d’assurance. Vous pouvez également vous tourner vers des associations d’usagers de la route (type Touring) pour souscrire une assurance spécifique à votre pratique du deux-roues.

Vous souhaitez avoir de plus amples informations sur la manière d’amortir l’achat d’un vélo électrique ? N’hésitez pas à poser vos questions à Magecofi-Atecofi via son formulaire de contact. Nous nous ferons un plaisir de vous guider vers une solution adaptée à vos besoins.

keyboard_arrow_up