Le contenu d'une fiche de paie et pourquoi la conserver

Le contenu d'une fiche de paie et pourquoi la conserver

D’aucuns l’attendent comme le Graal, preuve physique du versement imminent de leur salaire, d’autres n’en comprennent pas l’intérêt et la considère comme une énième tracasserie administrative. Pourtant, la fiche de salaire est riche en informations et permet de faire bien des choses.

Une fiche de paie est le plus souvent une succession de chiffres que l’on survole rapidement avant d’arriver à la case ‘revenu net à payer’ que l’on compare tout naturellement à celui du mois précédent. Pourtant, il peut être intéressant de connaître les différents éléments qui composent une fiche de paie.

Le salaire brut

C’est la base de votre fiche de paie, le montant sur lequel toutes les autres parties vont venir se greffer. Le salaire brut est la somme des différentes rémunérations auxquelles un employé à droit avant le passage tant des cotisations sociales que des impôts. Différentes choses – le plus souvent détaillées sur la fiche de paie – se retrouvent sous la dénomination ‘salaire brut’ :

  • La rémunération des jours de travail
  • Les jours d’absence rémunérés comme les congés payés ou les jours fériés
  • Les heures supplémentaires
  • Les avantages de toute nature
  • Les commissions et autres bonus (ainsi que les indemnités de licenciement lorsqu’il s’agit de la dernière fiche de paie d’un employeur).

Les cotisations sociales

Tout employé en Belgique contribue au système social en payant des cotisations ONSS. Celles-ci s’élèvent à un pourcentage du salaire brut (13,07%). Sachez que les ouvriers voient cette retenue calculée sur 108% de leurs revenus bruts.

Certains travailleurs perçoivent aussi un bonus à l’emploi. Celui-ci ne peut excéder 175 euros et disparaît si le salaire brut excède 2338,58 euros par mois pour un temps plein.

La rémunération imposable

Pour calculer la rémunération imposable, vous devez soustraire les cotisations ONSS du salaire brut, mais augmenter ce dernier d’éléments de rémunération exemptés de cotisations ONSS. On y retrouve des éléments comme l’utilisation d’une voiture de société à des fins privées, le double pécule de vacances, les primes exceptionnelles. Votre expert-comptable est en mesure de vous préciser l’ensemble des éléments à introduire dans ce calcul.

Le précompte professionnel

Toute personne soumise à une imposition devra également s’acquitter d’un précompte professionnel. Celui-ci est retenu directement sur le revenu imposable et est calculé sur base du montant de la rémunération, l’état civil du travailleur ainsi que sa situation familiale ainsi que sur la périodicité des montants. Ainsi, le salaire mensuel ne sera pas précompté comme le pécule de vacances ou la prime de fin d’année.

Le précompte professionnel peut être réduit sur base de différents éléments comme la surrémunération pour heures supplémentaires, la quote-part personnelle à une assurance groupe, l’exonération pour bas revenus… Il est important de se souvenir que le précompte professionnel est une avance sur l’impôt versée au fisc. L’imposition finale s’effectuera sur base de la déclaration fiscale du travailleur.

La rémunération nette

C’est l’élément final de la fiche de paie, celui qui intéresse le plus le salarié qui y verra clairement ce qu’il peut dépenser, mois après mois. Il est calculé suite à une opération simple visant à soustraire au revenu brut les cotisations sociales et le précompte professionnel. Toutefois, d’autres montants, comme le remboursement de frais par l’employeur, peuvent venir augmenter ledit montant.

A ce montant, vous verrez aussi différentes retenues légales comme dans le cadre de la cotisation spéciale de sécurité sociale, les quotes-parts d’assurance groupe ou de voiture de société, les parts personnelles dans les chèques repas, les avantages en nature comme un PC ou un GSM, les éventuelles saisies sur salaire.

5 raisons factuelles de conserver vos fiches de paie

Si la loi vous impose de conserver vos fiches de paie à vie, il existe aussi des raisons plus factuelles les conserver précieusement. Nous en avons détecté cinq :

  • Les fiches de paie permettent de prouver vos droits à la pension.
  • Les fiches de paie viennent consolider un dossier de demande de crédit.
  • Les fiches de paie seront un élément probant pour le propriétaire de votre future location.
  • Les fiches de paie permettent de remplir votre déclaration d’impôt si vous ne confiez pas cette tâche à votre expert-comptable.
  • Plus rare, dans certaines situations, vous devrez prouver vos revenus pour obtenir un visa. C’est le cas, par exemple, pour les États-Unis quand vous envisagez d’y séjourner pour un certain temps.

Vous avez des questions sur votre fiche de paie ou celle de vos employés ? Posez-les à Magecofi-Atecofi via son formulaire de contact. Nous nous ferons un plaisir de vous guider vers une solution adaptée à vos besoins.

keyboard_arrow_up