5 (bonnes) pratiques pour être l'indépendant(e) dont on ne peut se passer

5 (bonnes) pratiques pour être l'indépendant(e) dont on ne peut se passer

Lorsque vous avez une entreprise ou une société, votre principale richesse est le client qui revient continuellement chez vous, sans se poser (trop) de questions ; en bref, le client fidélisé. Il en va de même pour l’indépendant avec ses clients dont il espère toujours que la mission confiée ne sera pas un one shot.

Comme toujours, la qualité de votre travail sera un élément clé dans la fidélisation de votre client. Mais il existe aussi d’autres pratiques qui permettent de consolider votre relation professionnelle. Nous en avons ciblé cinq.

Communiquez afin de faciliter la vie de votre client

Nous vivons dans un monde d’hyper communication. Pourtant, cette communication est aussi une arme à double tranchant. Il est ainsi important, lorsque vous souhaitez communiquer avec votre client, de vous inquiéter au préalable de quels sont ses canaux de communication privilégiés. En effet, c’est à l’indépendant qui travaille pour un client de s’adapter au mode de fonctionnement de celui-ci et pas l’inverse. Certes, cela peut vous demander d’installer de nombreux programmes différents sur votre ordinateur et de tenir une liste afin de savoir comment envoyer le fruit de votre travail à votre client pour être certain qu’il en prendra connaissance dans les meilleures conditions, mais c’est aussi cela être indépendant.

Respectez autant que faire se peut vos délais

Même si vous pensez que votre travail est indispensable à la réussite professionnelle de votre client, rappelez-vous que vous n’êtes qu’un maillon dans une chaîne extrêmement longue. Il est donc important de mettre en place des plannings clairs et précis que vous tenterez de respecter au mieux. Cela permet à votre client de savoir quand votre part d’une mission plus globale sera effectuée et d’ainsi organiser le travail avec les autres intervenants qui peuvent être d’autres indépendants ou des collaborateurs en interne. Certes, des circonstances peuvent toujours empêcher d’atteindre cet objectif, mais n’oubliez alors pas de communiquer le plus rapidement possible avec votre client afin de l’en informer. Il pourra alors adapter ses propres plannings.

Soyez proactif

Vos compétences et votre expertise sont certainement ce qui a convaincu votre client de faire appel à vous pour remplir telle ou telle mission. Mais peut-être ne perçoit-il pas toujours toutes les capacités qui sont les vôtres et la plus-value que vous pourriez apporter à un projet. N’hésitez pas à sortir de votre zone de confort afin de montrer que vous vous intéressez au projet dans lequel vous êtes partie prenante et apportez éventuellement des solutions complémentaires auxquelles votre client n’aurait pas pensé. Vous ne gagnerez qu’en image de marque et votre expertise pourra alors être considérée comme bienvenue sur de nombreux autres projets.

Formez-vous et faites-le savoir

Le monde autour de vous change. Vous êtes connu et reconnu pour certaines compétences, mais, très rapidement, vos clients fidèles peuvent s’inquiéter de savoir si vous avez suivi le mouvement et pouvez répondre à des problématiques nouvelles entraînant des solutions neuves. Il est donc important que vous pratiquiez l’upskilling comme une forme d’habitude. Vous êtes intéressé(e) par l’évolution de votre domaine d’activité et vous ne manquez jamais une occasion d’acquérir de nouvelles compétences en la matière. Il est aussi important, ensuite, de communiquer sur le fait que vous disposez de nouvelles compétences afin que, justement, vos clients les plus fidèles soient rassurés et qu’ils puissent continuer à vous confier des missions les yeux fermés.

N’intervenez que lorsque cela est nécessaire

Vous avez décidé de suivre les quatre conseils précédents. Parfait ! Mais attention, n’en faites pas trop non plus. Si votre client fait appel à vous, c’est aussi parce qu’il a besoin de vous de manière ponctuelle. Il n’est donc pas forcément nécessaire que vous le submergiez de messages disant à quel point vous êtes bon dans votre activité. À l’inverse, n’hésitez jamais à lui faire parvenir de l’information pertinente qui pourra lui servir, que ce soit avec vous ou sans vous. Vous éviterez ainsi de faire naître chez lui cette impression de trop de présence.

Vous avez des questions sur le mode de fonctionnement de notre équipe et comment nous interagissons avec nos clients ? Posez-les à Magecofi-Atecofi via son formulaire de contact. Nous nous ferons un plaisir de vous guider vers une solution adaptée à vos besoins.

keyboard_arrow_up