La déclaration fiscale 2021 est dans les starting-blocks

La déclaration fiscale 2021 est dans les starting-blocks

Certains diront que la vie ‘d’indépendant) est un éternel recommencement, d’autres seront dépités de voir que, une fois encore, le difficile exercice de la déclaration fiscale s’annonce. Heureusement, cette année encore, vous pourrez compter sur votre comptable – et notamment sur Magecofi-Atecofi – pour vous simplifier la tâche.

C’est d’autant plus vrai que, après cette année de pandémie et de mesures sanitaires imposées par nos gouvernements, certains changements sont intervenus dans la déclaration fiscale et dans les avantages fiscaux qui y sont liés.

La chasse aux avantages fiscaux est ouverte

En tant que professionnel, l’heure de rédiger vote déclaration fiscale est aussi celle qui vous permet de déterminer les avantages fiscaux auxquels vous avez droit et qui vous permettront, le cas échéant, de payer moins d’impôts. C’est d’autant plus vrai que, cette année, le ministre des Finances prévient d’ores et déjà que si les déclarations fiscales préremplies le sont avec plus de précision, elles seront moins nombreuses. Cela représente toutefois 3.750.000 contribuables. Mais nous parlons là essentiellement de l’impôt aux personnes physiques, la déclaration fiscale liée à votre activité professionnelle nécessitant cette année plus que jamais un soin tout particulier.

Des délais pour votre déclaration fiscale assez classiques

Concernant les délais, seules les personnes souhaitant utiliser Tax-on-Web peuvent se mettre au travail aujourd’hui. Pour celles qui préfèrent attendre une version papier, il faudra attendre la fin du mois de mai. Mais ce qui intéresse le plus les contribuables, privés comme professionnels, ce sont les dates auxquelles les déclarations doivent parvenir à l’administration fiscale. Et là, pas de grands changements en vue : pour la déclaration papier, c’est le mercredi 30 juin qui fera office de date buttoir. Un petit délai pour celles et ceux qui remplissent leur déclaration de manière informatisée puisque la date limite est du 15 juillet. Enfin, les professionnels et particuliers désirant s’assurer de bénéficier des meilleures solutions fiscales en faisant appel à leur comptable pour remplir leur déclaration fiscale auront jusqu’au 21 octobre pour le faire. Attention, si vous souhaitez nous confier votre déclaration fiscale pour la première année, vous devez nous avoir donné mandat avant le 31 août de cette année.

L’aide au remplissage limitée à l’impôt des personnes physiques

Cette année encore, pandémie oblige, l’administration fiscale propose aux contribuables de les aider à remplir leur déclaration d’impôt IPP via téléphone. Il est d’ailleurs indispensable pour cela de prendre rendez-vous via le numéro de téléphone que vous trouverez sur votre enveloppe brune contenant la déclaration fiscale. Un collaborateur prendra alors contact avec vous à l’heure du rendez-vous. Attention, cela ne concerne que l’IPP. Cette année encore, si vous souhaitez bénéficier des meilleures conditions pour l’imposition de votre activité professionnelle, les conseils de votre comptable seront sans doute salvateurs.

20 nouveaux codes dans votre déclaration fiscale

Le coronavirus aura bouleversé nos modes de vie. L’administration fiscale en est bien consciente et a ajouté une vingtaine de nouveaux codes dans la déclaration fiscale afin de répondre pleinement à la situation actuelle. Ils concernent des réductions liées à la baisse de chiffre d’affaires de certaines entreprises, mais aussi l’exonération des heures supplémentaires volontaires, etc. Une fois encore, en cas de doute, il est préférable de faire appel à un professionnel du chiffre qui vous guidera dans le remplissage de votre déclaration fiscale.

Diverses modifications fiscales

L’administration fiscale a également opéré quelques changements par rapport à l’année passée. Les frais de garde d’enfants, par exemple, sont passés à 13 euros par jour alors que la limite d’âge a été portée à 14 ans (21 pour les enfants porteurs d’un handicap).

Les donc bénéficient d’une meilleure déductibilité puisque celle-ci passe de 40 à 60% et que les donateurs peuvent désormais consacrer 20 % de leurs revenus nets pour effectuer des dons.

Attention, vous devez aussi tenir compte que certaines déductions ont été gelées sur les montants de 2019. Pensons, par exemple, aux comptes d’épargne ou à l’épargne à long terme.

Vous avez des questions sur votre déclaration fiscale ? Posez-les à Magecofi-Atecofi via son formulaire de contact. Nous nous ferons un plaisir de vous guider vers une solution adaptée à vos besoins.

keyboard_arrow_up