6 conseils pour que votre digitalisation ne soit pas un cauchemar financier

6 conseils pour que votre digitalisation ne soit pas un cauchemar financier

Il peut paraître étrange qu’un comptable s’intéresse aux actes de piratage des réseaux informatiques de ses clients. Il y a pourtant plusieurs raisons à cela et ajouter un peu de sécurité au quotidien dans notre relation qui se digitalise ne peut qu’être bénéfique au plus grand nombre.

Piratage, hacking, phishing, ransomware… Il existe de nombreux termes et sans doute autant de situations durant lesquelles des personnes malfaisantes chercheront à pénétrer dans votre système informatique. Le résultat ? Des données volées, des machines bloquées voire même de l’extorsion financière.

Il est donc plus que nécessaire de se protéger afin de se protéger, de protéger son entreprise, mais aussi de se préserver de coûts financiers trop importants. Avec les six conseils suivants, vous pouvez voir votre futur digital avec sérénité.

Ne manquez pas les mises à jour de votre système d’exploitation

Quel que soit l’âge de votre machine, que vous la déballiez à peine ou qu’elle vous ait déjà rendu de fiers services, ne manquez jamais d’installer les mises à jour proposées par le fournisseur de votre système d’exploitation, qu’il s’agisse de Windows ou d’iOS. En effet, les équipes de développement travaillent quotidiennement à la mise en place de solutions pour contourner les failles de sécurité découvertes. Il est même primordial de configurer vos différentes machines pour que ces mises à jour s’effectuent de manière totalement automatique.

Installez un programme antivirus performant

En cette période de confinement, vous comprendrez aisément qu’un virus s’immisçant dans votre système informatique peut très vite faire des dégâts importants. Un peu comme un vaccin, un logiciel antivirus vous permet de repousser la plupart des virus. Différents logiciels sont disponibles et, parmi ceux-ci, certains ciblent avec plus d’acuité les dangers liés à la présence sur Internet. Certes, certains systèmes d’exploitation proposent par défaut une application de protection, mais celle-ci peut être complétée par un logiciel plus puissant. Une protection qui ne vous coûtera pas forcément cher puisqu’il existe des antivirus gratuits et très efficaces.

Optez pour la validation en deux étapes

Il s’agit ici de la désormais célèbre authentification à deux facteurs. L’idée est que deux démarches distinctes doivent être enclenchées pour que vous puissiez vous connecter à différents comptes, qu’il s’agisse de votre boîte mail, de réseaux sociaux ou même de la plateforme de gestion de votre entreprise. C’est efficace puisque, outre les identifiants et mots de passe, vous devez utiliser une autre méthode pour vous connecter et, souvent, cette méthode n’est pas accessible aux fraudeurs.

Méfiez-vous d’un WiFi ‘passoire’

Le WiFi, c’est terriblement pratique. On s’y connecte et, en moins de temps qu’il ne faut pour le dire, on a accès à un nombre incroyable d’informations. Mais la crise du coronavirus a augmenté de manière drastique un danger supplémentaire : on se connecte de plus en plus souvent à son réseau WiFi domestique, forcément moins bien protégé et auquel de nombreux appareils n’ayant rien à vois avec le boulot sont connectés. Ceux-ci n’ont pas la même sécurité que votre ordinateur et pourraient permettre à des personnes malveillantes de pénétrer votre réseau et d’aller y puiser les informations qui s’y trouvent. Différentes solutions s’offrent à vous comme sécuriser chaque connexion au WiFi ou créer un mode ‘Invité’ qui ne donne pas accès à votre réseau professionnel.

Validez toutes les applications installées

Nous vivons dans un monde d’apps et de logiciels divers et variés. Tous ont pour intention première de nous faciliter la vie, professionnelle comme privée. Mais encore faut-il que vous soyez sûr(e), à l’heure d’installer lesdites apps, que celles-ci ne contiennent pas un logiciel espion qui, une fois sur votre ordinateur, permettra au hackeur de profiter de toutes vos données, de vos identifiants, voire même de vos mots de passe. Il est donc primordial de toujours faire attention à la provenance d’un logiciel et d’éviter les fournisseurs peu ou pas connus. Les offres sont nombreuses sur le Net et, souvent, il suffit d’un clic pour installer – et ce n’est qu’un exemple – un cheval de Troie sur sa machine.

Protégez vos dossiers importants

Certains de vos fichiers comportent, forcément, des informations que nous qualifierons de sensibles. Plutôt que de sauvegarder ceux-ci tout simplement sur votre disque dur ou dans un service cloud standard, tournez-vous vers les nombreuses solutions sécurisées proposées sur le marché. Les notaires, par exemple, vous proposent une solution gratuite pour conserver vos documents importants dans un service cloud sous haute surveillance. Ceux-ci ne sont alors accessibles que via une authentification par Itsme.

Vous le voyez, des solutions simples et pas forcément onéreuses, permettent de se protéger de nombreux actes malveillants. C’est d’autant plus important que, aujourd’hui déjà, nous partageons énormément d’informations via Internet et que seule une protection optimale de chacune des parties autorisera la sécurité de tous.

Vous avez des questions sur vos investissements dans le digital et leur impact sur votre fiscalité ? Posez-les à Magecofi-Atecofi via son formulaire de contact. Nous nous ferons un plaisir de vous guider vers une solution adaptée à vos besoins.

keyboard_arrow_up