Le coronavirus a-t-il durablement changé notre façon de travailler ?

Le coronavirus a-t-il durablement changé notre façon de travailler ?

Le coronavirus a-t-il durablement changé notre façon de travailler ?

Les vacances sont toujours une période un peu particulière, mais nombre d’employeurs et d’employés se posent actuellement la question de comment se déroulera la rentrée. Si les assouplissements sont de mise, il est fort à parier que les uns et les autres souhaiteront tirer le meilleur parti de l’expérience vécue cette dernière année.

Une récente étude menée par Protime montre que, plus encore que le clivage entre celles et ceux qui veulent revoir leurs collègues au bureau et les autres, le télétravail aura amené une modification profonde des horaires de travail.

63% des employés ont adapté leurs horaires

Toujours selon cette étude, 63% des personnes interrogées ont modifié de facto leurs horaires de travail. Il s’agissait pour certains de commencer plus tôt et de finir plus tôt, de commencer plus tard et de rattraper ces heures à d’autres moments de la semaine… Toutes les combinaisons semblent possibles, mais une constante semble animer les personnes interrogées : depuis qu’elles font du télétravail, elles ont l’impression d’abattre plus de tâches sur la même période. On peut donc en déduire que, malgré les craintes de certains patrons, le télétravail pourrait aussi être vecteur de rentabilité.

Un booster de bien-être

Il apparaît aussi que, malgré le travail complémentaire dont semblent s’acquitter les télétravailleurs, la flexibilité qu’impose ce modèle d’organisation est aussi génératrice de bonheur chez les employés. En effet, en organisant leur journée différemment, ils sont plus en mesure de renforcer le délicat équilibre entre vie privée et vie professionnelle. Du côté du dirigeant d’entreprise, la nouvelle est, une fois encore, bonne puisque toutes les études leur affirmeront qu’un employé mieux dans sa peau sera plus efficace dans les tâches qui lui sont confiées.

Rentabiliser les investissements consentis

D’un point de vue purement pragmatique, il faut également tenir compte des investissements consentis pour répondre aux exigences du télétravail. Que ce soit dans le chef du dirigeant d’entreprise qui aura dû mettre un matériel efficace à disposition de ses employés ou du travailleur qui n’aura pas manqué d’aménager une partie de son logement en bureau, il n’est pas question de se priver de cette nouvelle structure. C’est d’autant plus vrai lorsqu’on voit les bénéfices tirés du principe tels qu’exprimés ci-dessus. Ajoutez à cela que cette nouvelle organisation permettra aux entreprises, par exemple, de réduire leurs besoins en surface de bureau et vous comprendrez pourquoi, aujourd’hui, tout le monde cherche un subtil équilibre entre présentiel et télétravail.

Et si vous retournez au bureau ?

La plupart des modèles tendent toutefois à créer des modèles hybrides où les employés iraient au bureau lorsque c’est réellement nécessaire. Cela a l’avantage de réunir tous les atouts dont nous vous avons parlé ci-avant. Mais pour que cela fonctionne, certains points devraient retenir votre attention :

  • Prenez le temps ou laissez le temps de se réaccoutumer à la vie de bureau.
  • Définissez des structures de télétravail afin d’assurer, par exemple, une présence physique minimale par équipe.
  • Mettez en place des réunions permettant de recréer des liens communicationnels entre tous les membres de votre équipe.
  • Soulignez l’importance de la flexibilité du télétravail et essayez de rendre ce sentiment de liberté palpable également au bureau.
  • Mettez en place toutes les (bonnes) idées développées pendant le télétravail pour augmenter la rentabilité de l’entreprise.

Vous avez des questions sur les possibilités de déduction fiscale ou les primes dans le cadre du télétravail ? Posez-les à Magecofi-Atecofi via son formulaire de contact. Nous nous ferons un plaisir de vous guider vers une solution adaptée à vos besoins.

keyboard_arrow_up