Evitez un turnover désastreux pour votre productivité

Evitez un turnover désastreux pour votre productivité

« Turnover »… Un mot qui donne des sueurs froides à plus d’un dirigeant d’entreprise. C’est que le départ d’un collaborateur, quand il est bon, est souvent une catastrophe sur un plan organisationnel. Heureusement, il existe des moyens de garder les meilleurs éléments près de soi.

Imaginez : convaincu(e) que la machine que représente votre société est parfaitement huilée, vous laissez les choses tourner, le nez dans le guidon pour trouver de nouveaux clients. Et tout d’un coup, un collaborateur, une collaboratrice, en qui vous aviez une totale confiance tant son travail était effectué dans les règles de l’art, vous annonce son départ. C’est un maillon de la chaîne qui casse, un grain de sable qui grippe le fonctionnement de votre structure.

Tout commence lors du recrutement de votre collaborateur(trice)

Cela peut paraître étrange, mais un dirigeant d’entreprise se doit de poser de nombreuses questions aux candidats se présentant à lui pour s’assurer que l’engagement sera le plus efficace possible. Cela commence, bien évidemment, avec les compétences du candidat. Si celles-ci ne sont pas optimales et nécessitent de mettre en place des formations spécifiques, les coûts engendrés (votre comptable-fiscaliste peut également vous indiquer dans quelle mesure ces coûts sont ou non déductibles fiscalement) ne seront rentabilisés que si vous avez la certitude que le candidat devenu collaborateur l’est pour suffisamment de temps. C’est là qu’intervient une autre salve d’interrogation quant à la pérennité de l’engagement. Avant même de signer son premier contrat, il est important que le recruteur – que ce soit le dirigeant d’entreprise ou un collaborateur en ressources humaines – puisse percevoir si le nouveau venu est du genre à changer d’employeur tous les six mois ou si, au contraire, il est en quête d’une certaine stabilité professionnelle.

Tout se poursuit avec une bonne communication

 L’époque où un dirigeant d’entreprise, voire même un responsable de service, fermait le porte de son bureau et allumait le témoin ‘Ne pas déranger’ de sa porte pendant toute la journée est révolue. Aujourd’hui, une société est un écosystème ouvert où tout le monde, au regard des compétences de chacun, intervient dans le bon déroulement des activités professionnelles. C’est important de le savoir pour garder les meilleurs éléments au sein de ses équipes, car, ces mêmes bons éléments n’entendent pas rester dans l’ombre perpétuellement. Une bonne communication permettra ainsi à chacun de trouver une place qui lui correspond et de partager son expertise avec le plus grand nombre. Cette désagréable impression de ne pas obtenir la reconnaissance pourtant bien méritée n’est donc plus de mise. Éviter celle-ci permet, entre autres bénéfices, que les meilleurs collaborateurs n’aillent voir si l’herbe n’est pas plus verte ailleurs. Si, de manière logique, le dirigeant d’entreprise cherche à fidéliser ses clients avec une communication adaptée, il fera de même en interne pour éviter un turnover trop important.

Tout se concrétise par une valorisation des compétences

Il faut bien se l’avouer, dans un monde idéal, les deux conseils précédents devraient se suffire à eux-mêmes. Mais la réalité est tout autre. Un collaborateur efficace, autonome et prêt à évoluer en fonction des nouveautés s’imposant à lui possède une certaine valeur que le dirigeant d’entreprise ne pourra pas nier. Le faire reviendrait presque à pousser les meilleurs éléments vers la porte et de leur dire, au passage, ‘allez voir chez notre concurrent direct, il vous payera certainement mieux’. Bien évidemment, la récompense liée aux compétences peut se faire de différentes manières et le salaire n’est certainement pas le seul élément à prendre en compte.

Là encore, votre comptable-fiscaliste est à votre disposition pour vous informer des possibilités qui s’offrent à vous et des dispositions fiscales qui vous permettront d’organiser cette valorisation de la meilleure des manières, qu’il s’agisse d’une augmentation salariale, d’une participation aux bénéfices, de la participation à un plan de pension…

Vous avez des questions sur le coût du remplacement d’un bon élément au sein de votre entreprise ? Posez-les à Magecofi-Atecofi via son formulaire de contact. Nous nous ferons un plaisir de vous guider vers une solution adaptée à vos besoins.

keyboard_arrow_up