Commencez l'année en fanfare : démissionnez !

Commencez l'année en fanfare : démissionnez !

Les années se suivent et pourraient ne pas se ressembler. Peut-être souhaitez-vous créer votre propre affaire, que ce soit suite à un changement au sein de votre entreprise ou tout simplement parce que vous voulez voler de vos propres ailes. La première étape sera alors de donner votre démission et, dans ce cas, certaines règles s’imposent.

Démissionner n’est pas un acte anodin

Il existe de nombreuses raisons qui pourraient vous pousser à donner votre démission. Pourtant, il est important de jauger si cette décision est prise en parfaite connaissance de cause. En effet, elle est le plus souvent sans retour possible et nécessitera de votre part de mettre en place un plan de réactivation professionnelle. Il est donc important, quand on décide de donner sa démission – et plus encore quand il s’agit de lancer sa propre affaire – de se poser les bonnes questions et d’y apporter les réponses adéquates. En d’autres termes, démissionner parce qu’un collègue vous énervé n’est pas forcément une bonne idée. À l’inverse, si vous pensez tenir un concept vous permettant de vous développer professionnellement, n’hésitez pas une seconde pour vous lancer dans cette merveilleuse aventure.

5 conseils avant que vous ne donniez votre démission

On le voit, donner sa démission n’est pas un acte que l’on pose à la légère. Il est donc important de respecter certaines bonnes pratiques pour que votre rêve d’entrepreneuriat ne se transforme en cauchemar. Si la liste n’est pas exhaustive, voici cinq conseils qui vous permettront de faire les choses le plus correctement possible.

  • Ne parlez pas excessivement de votre décision. Certaines personnes (jalouses) pourraient tenter de vous mettre des bâtons dans les roues.
  • Réfléchissez à ce que vous répondrez à votre patron si celui-ci tente, par différents arguments, de vous retenir au sein de son équipe.
  • Votre démission est une décision que vous avez prise. Elle ne doit donc pas être une raison de mauvaise humeur. Une démission souriante sera toujours mieux perçue par vos futurs ex-collègues.
  • Ne laissez jamais vos collègues dans des difficultés en ne leur proposant pas des réunions de mise à niveau avant votre départ.
  • Gardez de bonnes relations avec l’ensemble des personnes avec qui vous travailliez. L’avenir est riche en surprises et vous pourriez devoir les retrouver à l’occasion.

Soyez fair-play, prévenez votre employeur de votre future démission

Avant même de rendre les choses officielles, pensez à prévenir votre employeur que vous souhaitez quitter son entreprise. Cela présente de nombreux avantages. Le premier est de simplifier les démarches légales qui vont suivre. La seconde est qu’entretenir une bonne relation avec son ancien employeur est de pouvoir, le cas échéant, faire appel à lui si vous veniez à en avoir besoin. Mieux, vous pourriez même profiter de son réseau si vous n’entrez pas en concurrence directe avec son core-business. Il n’est pas aussi rare que ça de voir un ancien employeur servir de référence à un ancien employé.

Rendez votre démission officielle

Une démission est un acte officiel et juridiquement contraignant. Il est donc primordial qu’un document officiel puisse déterminer la date et les conditions de votre démission. On parle ici de la fameuse lettre de démission. Elle n’est pas très compliquée à rédiger puisqu’elle ne doit comporter que la mention de votre démission, la prise d’effet de celle-ci et le cas échéant, la durée du préavis qui vous sépare de cette date de démission. Attention, ce courrier étant officiel, vous devrez la signer. Enfin, pour remettre la lettre à votre employeur, vous disposez de trois possibilités :

  • Une remise ne main propre.
  • Un courrier recommandé avec prise d’effet du préavis le lundi suivant la date d’expédition.
  • Un exploit d’huissier avec prise d’effet du préavis le lundi suivant la signification par l’huissier.

Faites-vous accompagner lors du lancement de votre nouvelle activité

Une fois votre démission actée, ne manquez pas une occasion de vous faire accompagner pour lancer votre nouvelle activité. Différentes formations et coachings existent pour vous permettre de mettre en place et consolider votre rêve entrepreneurial. En termes de chiffres, Magecofi-Atecofi propose également un service d’accompagnement qui vous permettra de directement établir les bonnes pratiques comptables et fiscales.

Vous avez des questions sur comment lancer sa propre activité professionnelle ? Posez-les à Magecofi-Atecofi via son formulaire de contact. Nous nous ferons un plaisir de vous guider vers une solution adaptée à vos besoins.

keyboard_arrow_up